mercredi 4 avril 2012

HISTOIRES EXTRAORDINAIRES (série, 1981)


En 1981, FR3 diffusa une série de 6 adaptations de nouvelles d'Edgar POE, réalisées par Claude CHABROL, Alexandre ASTRUC, Maurice RONET, Juan Luis BUNUEL et Ruy GERRA. De qualité très inégale, cette série constitue néanmoins un bon exemple d'un fantastique télévisé "à la française" tel qu'il se pratiquait (très rarement) il y a trente ans. En voici trois épisodes (60 minutes chacun), retrouvés miraculeusement sur une vieille cassette VHS. Il s'agit d'enregistrements d'une rediffusion sur Arte qui doit dater du début des années 2000, et qui s'inscrivait dans une "Soirée Thema" consacrée à POE. Sauf erreur, je dois détenir quelque part deux autres épisodes, que je partagerai ici si je parviens à remettre la main dessus -- et si les copies ne sont pas trop abîmées, car il s'agit d'enregistrements plus anciens...

LA CHUTE DE LA MAISON USHER (Alexandre ASTRUC, 1980)


Vouant un véritable culte à cette nouvelle qui m'obsède depuis l'enfance, j'attendais beaucoup de la redécouverte de cet épisode signé par l'inventeur du concept de la "caméra stylo", également réalisateur d'une splendide adaptation de Barbey D'AUREVILLY, Le Rideau cramoisi... Las ! L'opus est franchement faible. Statique, théâtral dans le pire sens du terme (une théâtralité économe et figée), et surtout calamiteusement interprété par une Fanny ARDANT au jeu d'une fausseté confondante et un Pierre CLEMENTI aboulique. Mathieu CARRIÈRE s'en tire un peu mieux en Roderick Usher, sans exercer néanmoins la fascination qu'il sut fréquemment dispenser au long de sa carrière. Bref, on est très loin de la magie de la version d'EPSTEIN, de la flamboyance du film de Roger CORMAN, ou même du délire expressionniste de la très libre adaptation de Jesus FRANCO. Les dialogues sont parfois d'une maladresse insigne dans l'emploi de termes fort peu "d'époque", et le dénouement, qui tente un twist faisandé, n'a plus rien à voir avec POE. A saluer néanmoins une très belle partition (comme d'hab') de Georges DELERUE.


Hadopiser ici.


LIGEIA (Maurice RONET, 1980)


Un poil meilleur que le "Usher", cet épisode possède une atmosphère plus gothique et trouve parfois de vrais accents "poësques". Maurice RONET soigne sa mise en scène, à laquelle il insuffle un certain lyrisme dans quelques séquences, et sa direction d'acteurs est autrement plus inspirée que celle d'ASTRUC. On est quand même décontenancé de découvrir l'impossible Arielle DOMBASLE en Ligeia ; quoi que trop évaporée pour le rôle, elle parvient à ne pas être horripilante, ce qui relève de l'exploit.
Avec Josephine CHAPLIN et Georges CLAISSE.


Hadopiser ici.

 

LE SYSTÈME DU DOCTEUR GOUDRON ET DU PROFESSEUR PLUME (Claude CHABROL, 1980)


La grande réussite du lot. Claude CHABROL, qui sut toujours porter sur le réel un regard subtilement décalé, donnant à plusieurs de ses films une coloration insidieusement fantastique (lorsqu'ils ne relèvent pas ouvertement du genre, comme son splendide Alice ou la dernière fugue), est particulièrement à l'aise avec cette nouvelle dans laquelle le visiteur d'un asile d'aliénés découvre peu à peu que les malades se sont substitués aux médecins et au personnel soignant. Le sujet convient idéalement au peintre acerbe de la bourgeoisie qu'est CHABROL, qui sut si bien suggérer la folie couvant sous le vernis glacé des conformistes et des nantis. Il s'en donne ici à cœur joie, manifestant avec aisance et jubilation un sens du grotesque très fidèle à l'esprit de POE, particulièrement dans la scène mémorable du banquet où les participants laissent progressivement libre cours à leurs comportements extravagants. Une distribution excellente (le trop souvent sous-employé Jean-François GARREAUD, l'épatante Ginette LECLERC, l'inquiétant Pierre LE RUMEUR et un délirant Michel DELAHAYE parmi les "fous") ainsi qu'un art consommé du baroque contribuent à faire de cet épisode un authentique bijou.


Hadopiser ICI.

11 commentaires:

  1. Wow ! Je ne connaissais pas ! Ce sera un grand plaisir pour l'avide amateur de Poe que je suis, que de découvrir ces adaptations. Merci bien BBJane :-)

    RépondreSupprimer
  2. superbe ils sont tous excellents........quelle est spéciale cette Patricia Gégauff....

    merci belle découverte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ BOB : Oui, "Coco Ducados" est plutôt fascinante. Un charme étrange, parfaitement adapté aux héroïnes de Poe. Ravie que vous ayez aimé.

      Supprimer
  3. Super partage et excellente surprise que ces adaptations de poe à la française!
    Merci beaucoup bbjane!

    RépondreSupprimer
  4. Merci infiniment pour ce partage sur un très beau site que je découvre par hasard en cherchant les Histoires extraordinaires réalisées par Maurice Ronet.

    RépondreSupprimer
  5. AH tiens mon préféré est justement la chute de la maison Usher. J'adore l'ambiance glauque du château, le jeu d'acteur et la pointe de folie théâtrale de Fanny Ardant. La photographie est également très réussie, notamment l'arrivée au château avec les corbeaux qui se figent sur la branche laissant entrevoir la vieille bâtisse en arrière plan. Il est vrai que c'est l'histoire extraordinaire la moins "fantastique" mais peut être la plus mélancolique et la plus poétique... A voir en tout cas!

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Bien le bonjour à vous!
    C'est avec une infinie tristesse que je constate en ce début d'Aout 2014, l'impossibilité qui est mienne d'hadopiser cette série. Pourrais-je rêver d'une réactivation miraculeuse des liens? Merci, quoi qu'il en soit. J'ignorais l'existence de cette série et le Chabrol me tente beaucoup...

    RépondreSupprimer
  8. Je cherche à revoir "Le système du docteur Goudron et du professeur Plume" adapté par Chabrol depuis des années. C'est vraiment dommage que nous ne puissions plus le visionner sur votre site. Il n'y a pas de DVD disponible. Pourquoi la France a si peu d'intérêt pour son patrimoine cinématographique?
    -Un Québécois

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour à tous,
    J'ai été aiguillé sur ce site par l'entremise d'UFSF et je découvre de bien jolies choses, notamment sur l'univers d'Edgar Poe. J'ai beaucoup aimé les épisodes réalisés par Astruc et Chabrol. Malheureusement, celui de Maurice Ronet (LIGEIA) n'est plus hadopisable... Snif ! :(

    RépondreSupprimer
  10. merci bbjane pour toutes ces raretés, pas trop aimé l'épisode de chabrol, celui d'astruc me semble supérieur même si inférieur à son puit et le pendule avec ronet, ce qui me fait faire le lien avec le seul non dispo celui réalisé par ronet : Ligeia, serait il possible de le réuploader ? Merci d'avance.

    RépondreSupprimer